Actualités

23 SEPTEMBRE - Journée d'Echanges ALZHEIMER à YERRES (91)

ID-VIE participe à la journée organisée par la Mairie de Yerres dans l'Orangerie de la Grange aux Bois.

"Accompagner ses proches et se préserver" : tel est le thème central de cette manifestation.

L'occasion de rencontrer les acteurs de l'aide aux aidants, autour de conférences et débats sur le thème de l'Echange, du partage d'expérience  et de solutions à destination des personnes fragilisées ou dépendantes, et de leurs aidants, en compagnie de :

- Dr Isabelle Fonseca - Gériatre à l'hôpital Emile Roux

- Isabelle Lokede - Psychologue-coordinatrice à France Alzheimer Essonne

- Dr Véronique Lefebvre - Géronto-psychiatre à l'hôpital Emile Roux

Venez nombreux !

 

 

         C'EST LA RENTRÉE !                              

5 BONNES RAISONS DE FAIRE PORTER UNE IDENTIFICATION MEDICALE A VOTRE ENFANT

 IL PEUT SE PERDRE : un nouveau trajet pour l’Ecole, une sortie scolaire ou extra-scolaire, des courses dans un centre commercial, une sortie dans un parc d’attraction ou une fête foraine… autant d’occasions pour lui de se retrouver seul sans savoir forcément où il se trouve.

 IL A UN SOUCI DE SANTE : Allergie, asthme, épilepsie, autisme, greffe, diabète, hémophilie… Le signaler sur la plaque du bijou permet d’orienter les secours sur la bonne voie sans perdre de temps.

 IL NE PEUT PAS PARLER : Trop petit, non verbal ou juste paniqué, il risque de ne pas pouvoir s’exprimer même s’il est conscient. En cas de crise ou de malaise, son bracelet ou son pendentif peut alors prendre le relais.

 IL EST ALLERGIQUE : On a beau avoir tout prévu, il est important de pouvoir signaler une allergie (alimentaire, de contact, médicamenteuse) et d’indiquer éventuellement  la présence d’un traitement ou d’une trousse de secours dans le cartable en cas d’urgence (Epipen ou sucre, par exemple)

 IL NE CONNAIT PAS VOTRE NUMÉRO DE TÉLÉPHONE : Graver sur un bracelet ou un pendentif le numéro d’une ou plusieurs personnes à contacter en cas d’urgence permet de prévenir sans perte de temps . On limite ainsi l’angoisse de l’enfant (et des parents…).

Et puis, c’est plus joli et bien plus efficace que le bout de papier perdu au fond d’un sac.

Cliquez ici pour découvrir notre sélection "Rentrée" 


 

Focus

...sur un partenariat récent conclu avec le Cyclo-Club de Puymoyen, en Charente. Soucieux de la sécurité de ses licenciés sur les routes, le club a décidé de les équiper de bracelets ou de pendentifs ID-VIE. Nous sommes très fiers d'avoir été associés à cette belle initiative, relayée dans La Charente Libre. Si vous aussi vous êtes membre d'un Club Sportif ou d'une Association et que cette démarche vous inspire... contactez nous pour tout savoir sur nos ventes groupées : contact@id-vie.fr ou 01.77.13.19.44

 


1er salon des aidants à TORCY - 29 et 30 Avril 2016

La semaine dernière se tenait le premier Salon des Aidants à Torcy (77), organisé par Pôle SAP et Aidant Attitude. L'objectif ? Présenter aux aidants familiaux ou professionnels un maximum de solutions concrètes, dédiées à l'accompagnement de personnes handicapées, malades ou dépendantes. Mobilité, formation, bien-être, hébergement, tout ce qui peut aider à simplifier la vie des aidants et des personnes qu'ils accompagnent était présent sur cette première édition. ID-VIE était là, naturellement...

http://www.aidantattitude.fr
http://pole-sap.reso77.asso.fr

Premier salon des aidants 2016 - Torcy from Pitch News on Vimeo.


En 2016, ID-VIE est heureux et fier de s’engager aux côtés d’Habitat et Humanisme dans le cadre de la SOLI’RUN, le 13 Mars 2016 

Courir pour soi, c'est bien.

Courir pour les autres en même temps, c'est encore mieux !

Courez solidaire !

La Soli'Run est un évènement sportif et engagé, organisé par plusieurs clubs Rotary et Rotaract, au profit de l'association Habitat et Humanisme Ile-de-France.

Cet événement sportif est accessible à tous, petits et grands, coureurs ou marcheurs. 

- 10Km de course à pied sur un parcours adapté à tous niveaux (mesuré officiellement),

- 6 km exclusivement réservé aux femmes,

- 1km et 2 km réservé aux enfants,

- 4 km de marche pour une promenade familiale solidaire.

ID-VIE dotera les 3 gagnants à l'issue de chaque course.

Une course familiale et inter-générationnelle :

Les 3 premières éditions ont rassemblé plus de 5500 participants et déjà 50000 euros de bénéfices intégralement réversés à Habitat et Humanisme, pour le financement de 4 programmes de rénovation de logement en faveur des mal-logés en Ile-de-France.

Chaque année, ce sont une centaine de bénévoles mobilisés pour accueillir les 2000 coureurs et marcheurs venus participer à la Soli’Run et témoigner de leur soutien aux mal-logés. Des animations sont prévues toute la matinée sur le parcours et sur le village :

- fanfares,

- batu cada,

- échauffement et étirements rythmés par Alessandra Cabral, danseuse brésilienne,

- Une équipe d’ostéopathes pour prendre soin de vous à l’issue de votre performance,

- Des jeux pour petits et grands,

- Et bien plus encore, à découvrir sur place…

Toutes les infos pratiques :  ici 

 

En 2016, la Soli'Run est dédiée au projet "Maison Inter G: Résidence intergénérationnelle".

En courant la Soli’run vous devenez acteur du projet « Maison InterG », car l’ensemble des fonds collectés sera reversé à l’association Habitat et Humanisme.

 

La Maison InterG, tous les âges sous un même toit

Habitat et Humanisme Ile-de-France agit depuis près de 25 ans pour le logement et l’insertion de personnes en difficulté.

Disposant de plus de 1 000 logements en Ile-de-France, dont la moitié à Paris, l’association ouvrira bientôt une Maison Intergénérationnelle de 48 logements à Jouy-en-Josas dans les Yvelines.

Les premiers locataires s’installeront durant l’hiver 2016 :  étudiants, jeunes en insertion professionnelle, familles et seniors.

Il s’agit d’un projet intergénérationnel original privilégiant la mixité des personnes logées en termes d’âges, d’origines, de parcours et de fragilités. Elle favorisera une interaction solidaire et conviviale entre les habitants grâce à différents espaces de vie collectifs (salle commune, jardin partagé, cuisine…).

Ce projet innovant a pour objectif de permettre aux uns de pouvoir s’installer durablement, aux autres de trouver les conditions d’un nouveau départ.

 

 


 

ID-VIE, invité du magazine TELEMATIN, sur France 2

Un bijou pour sauver une vie

Cliquez sur l'image pour voir le reportage

Texte du reportage diffusé le 17 Septembre 2015 sur France 2

(Plateau)

William Leymergie : « Avec Yann Lavoix on va vous parler de bijoux d’identité médicale, qu’est ce que c’est que ça ? Quel est le lien entre bijou et identité médicale ?

Yann Lavoix : Alors d’abord le lien -peut être même avec la nouveauté technologique que je vous présente ici assez régulièrement- , c’est vrai qu’on avait envie de prendre le contre-pied. Ça fait quand même pas mal d’années que je vous présente des objets connectés, des boitiers, des montres qui permettent d’alerter les secours à tout moment et puis finalement on s’aperçoit que, quand le secours doit vraiment intervenir sur une personne, il faut faire très très vite et ces personnes n’ont pas forcement le temps d’aller voir dans votre smartphone si vous êtes allergique à quelque chose ou…

W.L.  : …si vous êtes A+, A- ou O+…

Y.L. : …exactement, et donc finalement le plus simple pour les secours, c’est bien souvent de regarder sur la personne si il y a des indications. Et pour se faire, généralement, et bien on dégage le bas du cou ou bien là où on va prendre le pouls. Et si donc là, on a un bracelet, un collier avec des indications nécessaires aux secours, elles seront lues.

W.L. : Comme une fiche d’identité que vous auriez sur un bracelet ?

Y.L.: Exact. Après, l’idée, c’est de permettre à des personnes seniors, à des femmes, qui ont pas tellement envie d’avoir des trucs en plastique autour du cou, de présenter quelque chose qui soit joli, qui puisse être porté en toute occasion.

W.L. : Comme un bijou.

Y.L. : Exactement. On peut avoir des parents qui souffrent de la maladie d’Alzheimer, on peut avoir des enfants qui ont des allergies, on peut soi-même être un sportif en goguette, bref on a besoin bien souvent de partir avec quelque chose qui indique notre identité, ou des indications médicales en cas d’accident.

W.L.  : Oui sauf que c’est privé et là tout le monde peut le consulter..

Y.L. : Alors non, parce qu’on peut tout à fait avoir le prénom devant, comme sur une gourmette ou un bracelet, et les informations derrière, par exemple.

W.L. : C’est joli, une grosse gourmette, moi j’aime bien non ? (rires)

Y.L. : Alors après, le choix, les goûts et les couleurs… Vous allez voir il y en a pour tous les goûts. Regardez..."

(Reportage)

Corinne Boy-Revel, fondatrice : "Un urgentiste, quand il porte assistance à une personne, son premier moteur c’est de gagner du temps pour optimiser vraiment la prise en charge de cette personne. Donc s’il ouvre un col de chemise ou prend un pouls et qu’il tombe tout de suite sur le bracelet ou le pendentif sur lequel figurent les informations médicales, ça lui fait gagner un temps fou. C’est pour ça que nous proposons uniquement, soit des bracelets, soit des pendentifs, soit, maintenant depuis peu, ce que l’on appelle des « shoe-tags », c’est à dire une plaque qui se fixe sur les chaussures de sport. Parce que ca permet justement d’être présent aux trois points stratégiques de l’urgence médicale.

L’idée du bijou, c’était effectivement que les gens aient envie de le porter, donc de proposer des choses qui soient identifiables pour les urgentistes ou les personnes qui portent assistance, mais qui ne soit pas une pancarte disant « Regardez je suis malade !». Nous avons trois collections. Avec une collection sport qui utilise des bijoux en silicone et en acier. Une autre ligne qui est, je dirais, un peu plus classique, un peu plus urbaine. Et puis une troisième ligne où nous utilisons du plaqué or et de l’argent, où là effectivement il y a un peu plus une dimension de bijou précieux.

Si vous voulez commander demain c’est tout simple. Il vous suffit juste de vous connecter sur la fiche produit que vous aurez sélectionnée, de rentrer les informations médicales. C’est vous qui décidez ce que nous allons graver sur le bijou. Nous rentrons les données personnelles ou médicales que nos clients souhaitent faire inscrire sur les bijoux ; et ensuite la gravure se fait automatiquement une fois le bijou placé sur la machine.

Le matériel que nous utilisons, ce sont des machines à graver classiques. C’est une gravure à la pointe diamant, que les bijoutiers utilisent couramment.

Le petit symbole qui figure sur tous nos bijoux s’appelle l’étoile de vie. C’est le symbole international de l’urgence médicale.

Et, plus il y aura de gens qui connaitront ce concept, plus ça permettra évidemment aux urgentistes de gagner du temps, d’optimiser la prise en charge de la personne. C’est donc, à la fois un geste bienveillant vis-à-vis de soi et vis-à-vis de la personne pour laquelle on va commander le bijou. Mais c’est aussi, presque, un acte citoyen puisqu’on sait aujourd’hui que le gouvernement réfléchis beaucoup à l’optimisation de la gestion des soins d’urgence. Donc plus on gagnera de temps, moins on dépensera d’argent collectif …et moins on paiera d’impôts. (rires)".

(Retour plateau)

William Leymergie : "C’est pas le même prix tout ça…

Yann Lavoix : Alors le prix, ça va de 20 à 90 euros, gravé et livré bien entendu. Toutes les informations se trouvent sur le site internet (id-vie.fr)

William Leymergie : Merci beaucoup.

 

Développé Par OpenCart
Propulsé Par OpenCart France
ID-VIE, bijoux d'identité médicale © 2017